Récup’Art : une démarche pédagogique

Arts plastiques et écologie : le « Récup’Art »

Le rôle pédagogique de l’art n’est jamais à prendre à la légère : il permet d’appréhender les concepts d’une manière sensible.

Depuis 2018 j’interviens en milieu scolaire en enseignant les arts plastiques tout en sensibilisant mes « apprentis-artistes » à l’écologie par le biais du Récup’art.

Oiseau-livre réalisé en 2018 au Lycée J. d’Albret- St Germain en Laye

Le Récup’art :

Le principe est simple : récupérer tout objet devenu inutile, tout déchet, et le transformer par la magie du geste artistique en une œuvre unique.

Comme le disait Ambroise Monod, l’artiste autodidacte qui a inventé le concept en 1969 dans le cadre de la vie estudiantine strasbourgeoise : « Avec rien faire tout ».

Cet art appliqué devenu très populaire permet de stimuler la créativité et de sensibiliser les jeunes à l’écologie appliquée ainsi qu’à l’économie circulaire, tout en utilisant du matériel qui serait autrement jeté à la poubelle ou aux encombrants.

Ce concept met en valeur le geste humain qui pour une fois ne détruit pas mais reconstruit, redonne une stature à des objets abandonnés, délaissés, cassés. Quel geste plus écologique que celui de redonner vie à des ordures, tout en permettant aux jeunes de prendre conscience de la valeur de ce que nous jetons quotidiennement ?

Lycée Jeanne d’Albret. Saint Germain en Laye

Sensibiliser les jeunes à l’écologie tout en les initiant à l’art était un projet que j’avais souhaité développer depuis longtemps. Je tiens ici à remercier Mme Sophie Lorotte , directrice du Centre J. Vilar, et toute son équipe, grâce à qui j’ai pu être mise en contact avec un établissement scolaire prêt à accueillir mon 1er atelier de « Récup’art » :

EN 2018/2019 :  j’ai ouvert un atelier « art et écologie » pour une classe de 1ère L au lycée « Jeanne d’Albret » à St. Germain en laye avec le soutien de Mme Catherine Mary, proviseur du Lycée et l’aide enthousiaste de Mme Anne Fouilloux, professeur de Littérature.

Notre projet pédagogique était en lien avec mon exposition personnelle « La Mer est ton miroir » au Centre culturel « Jean Vilar » de Marly -le Roi en fin d’année scolaire (mai-juin 2019) : en effet, dans le bâtiment se trouve un bassin rempli d’eau en rez de jardin que j’ai eu l’idée d’animer avec des animaux marins afin de créer un écosystème aquatique du type « Mangrove » en 3D, réalisés lors d’ateliers d’art plastiques au lycée .

Une exposition des oeuvres en Récup’art a également été organisée par Mme Fouilloux en avril-mai 2019 au CDI du lycée Jeanne D’Albret (voir photos).

Tous les objets en 3D exposés ont été fabriqués à partir de matériaux de récupération par un groupe d’élèves volontaires d’une classe de 1ère L lors des cours dispensés bénévolement et hors des horaires de classe officiels.

Affiche de l’exposition

Le catalogue de mon exposition :  » La Mer est ton miroir » au Centre Culturel Jean Vilar de Marly est disponible sur demande (10 €)

Internat de la Réussite. Marly le Roi

2019/2020 : Mme Heidi Labeau, Directrice m’accueille comme Artiste en Résidence à l’Internat de la Réussite de Marly-le-Roi (labellisé « Eco-école ») en mettant à ma disposition un local dans une longère qui vient d’être rénovée dans le Parc de L’internat : elle a été nommée « L’ECO-ECOLE DE NICOLE ».

Atelier de la longère : « l’Eco Ecole de Nicole ».

J’y propose tous les mercredis après-midis de 15 à 17h des cours d’Arts Plastiques toujours sur le thème « Art & Ecologie » ,puisque nous travaillons sur des matériaux récupérés dans la rue lors des dates des « encombrants », ou qui sont collectés avec l’aide de l’internat : cartons et planches de bois pour peindre, papier recyclé, tous objets pouvant servir de supports à la créativité des « apprentis » ( bouteilles et bidons, bouchons, ampoules, échantillons de tissus, baguettes de restaurant asiatique, sacs de pommes de terre ou d’oignons…).

L’objectif de cette  année a été de créer des œuvres à exposer pour le grand évènement de la fête des dix ans de l’Internat de la Réussite, re-programmé au printemps 2021 à cause de la crise sanitaire.

On peut espérer qu’à l’issue des cours de Récup’art, chacun aura envie de passer à l’acte par lui-même, en réduisant cette quantité de déchets et en la valorisant pour qu’elle évite de se retrouver dans nos océans.

Récupérons les déchets plastiques.

Le Prince des nuées (ou albatros échoué) dessin et peinture à l’eau exposé à Art Capital au Grand Palais à Paris en 2020. Dimension 75×110.

Découvrez le travail de Nicole King

Mer ou pétrole ?
Guy de dos

Faites part de vos impressions

N'hésitez pas à envoyer un commentaire à Nicole King

* Champs obligatoires

Votre email* :

Votre nom* :

Sujet* :

Votre message* :